Vous voulez devenir riche, aider les autres, améliorer votre avenir et favoriser celui de vos enfants. Vous voulez connaitre ce que les parents riches enseignent à leurs enfants. Donc, les stratégies d’enrichissement vous intéressent au plus haut point.

C’est cool !

Toutefois, permettez-moi de vous poser une question banale : l’école vous a-t-elle préparé à faire face aux réalités de notre monde ?

Certainement, vos parents avaient l’habitude de vous dire « Étudie avec ferveur, obtiens de bonnes notes et tu trouveras un emploi rémunérateur avec d’excellents avantages sociaux ». « Va à l’école, obtiens de bonnes notes et cherche-toi un emploi sûr et stable. »

Cependant, observez autour de vous ; vous conviendrez avec moi qu’acquérir une bonne instruction et obtenir de bonnes notes ne suffisent plus de nos jours pour assurer sa réussite socioprofessionnelle.

Acquérir une bonne instruction et obtenir de bonnes notes ne suffisent plus de nos jours pour s'assurer une réussite socioprofessionnelle. Cliquez pour tweeter

À votre avis, combien y a-t-il de gens, à l’instant présent, en train de se débattre financièrement, pour la seule et unique raison qu’on ne leur a jamais enseigné l’a b c de l’argent ?

Cela explique certainement pourquoi des banquiers, des médecins et même des fonctionnaires intelligents entre autres, ayant obtenu d’excellentes notes à l’école, se débattent quand même pendant toute leur vie sur le plan financier.

Résultat, l’écart ne cesse de croitre entre les riches et les pauvres partout dans le monde.

Et ce n’est pas près de changer….

Heureusement, la situation n’est pas irrémédiable. Et c’est ce qui a incité un entrepreneur, ayant réussi , Robert KIYOSAKI a corédigé un livre avec Sharon L. Lechter.

Paru pour la première fois en 1997, il s’intitule Père riche, père pauvre.

La version originale en anglais s’intitule Rich Dad Poor Dad: What the Rich Teach Their Kids About Money That the Poor and Middle Class Do Not!

C’est un Best-seller recensé dans les grands journaux et magazines américains : Business Week, The Wall Street Journal, The New York Times et USA Today

Qui est l’homme derrière ce Best-seller

Robert T. KIYOSAKI est un japonais américain de la quatrième génération, né et élevé à Hawaï. Après ses études, il a rejoint le corps des Marines. Il a notamment appris à diriger des troupes, y tirant des leçons essentielles pour manager son entreprise. Par la suite, il a rejoint Xerox où il a appris à vaincre sa peur du rejet en devenant l’un des 5 meilleurs commerciaux de l’entreprise. Ayant atteint son objectif, il a quitté la compagnie pour s’occuper de son propre business. C’est un entrepreneur millionnaire qui défend l’éducation financière à travers ses livres et ses jeux qu’il a créés. Il est issu d’une famille éminente d’enseignants d’où sa véritable passion pour l’enseignement aux gens à devenir des millionnaires.

DEVENIR RICHE NE S’APPREND PAS À L’ÉCOLE !

Robert KIYOSAKI dans son livre nous explique, à travers l’histoire de sa vie personnelle, comment construire sa richesse et investir pour à son tour devenir un père riche puis le transmettre à ses enfants. Ainsi, il nous informe d’entrée de jeux qu’il avait deux pères.

Le premier, son géniteur, était très instruit ayant fait de longues études jusqu’au cycle doctorat. Son deuxième père lui n’avait même pas terminé les études secondaires encore moins effectué un cursus universitaire. Les deux hommes ont eu beaucoup de succès dans leurs carrières professionnelles et ont gagné des revenus élevés.

Néanmoins, un seul des deux pères s’est enrichi durablement devenant l’un des hommes les plus fortunés d’Hawaï, tandis que l’autre a laissé à sa famille un héritage proche du néant et des dettes au terme de sa vie.

Grâce à leurs conseils si différents sur l’argent, les deux pères ont influencé la trajectoire professionnelle de Robert KIYOSAKI. Il a appris de l’un et de l’autre, comprenant davantage le pouvoir et l’effet de nos propres pensées sur notre vie.

 Voici quelques morceaux choisis tirés du livre « Père riche, Père pauvre« :

  • L’un de ses pères avait l’habitude de dire : « L’amour de l’argent est la racine de tous les maux. » L’autre affirmait sans l’ombre d’un doute : « Le manque d’argent est la racine de tous les maux. »
  • L’un de ses pères lui avait fait la recommandation suivante : « Étudie avec ardeur afin de, pouvoir travailler dans une bonne entreprise ». L’autre lui donnait ce conseil : « Étudie avec ardeur afin de trouver une bonne entreprise à acheter. »
  • L’un de ses pères lui disait : « La raison pourquoi je ne suis pas riche c’est que vous êtes là, les enfants. » L’autre disait : « La raison pourquoi je dois devenir riche c’est que vous êtes là, les enfants. »
  • L’un disait : « Quand il s’agit d’argent, ne joue pas avec le feu, ne prends pas de risques. » L’autre affirmait : « Apprends à gérer les risques. »
  • L’un croyait : « Notre maison est notre investissement le plus important, notre plus grand actif. » L’autre croyait : « Ma maison est un passif, et si votre maison est votre investissement le plus important, vous êtes en difficulté. »
  • L’un d’eux lui a enseigné comment écrire un impressionnant curriculum vitae pour décrocher un bon emploi. L’autre lui a enseigné comment rédiger de solides projets financiers et d’affaires pour créer des emplois.

Ainsi, les deux hommes avaient un immense respect pour l’éducation et les études ; mais ils différaient d’avis sur ce qui était important d’apprendre. L’un voulait qu’à l’obtention de son diplôme, son enfant trouve un emploi rémunérateur. L’autre l’encourageait à étudier comment devenir riche, à comprendre le fonctionnement de l’argent et à apprendre comment mettre l’argent à son service : « Je ne travaille pas pour l’argent ! » voilà les mots qu’il lui répétait encore et encore, mais « l’argent travaille pour moi ! »

Nul doute que les institutions d’enseignement scolaire et universitaire se concentrent prioritairement sur les aptitudes scolaires, académiques et professionnelles, et non pas sur les compétences en finances personnelles. Elles apprennent aux gens à travailler au service de l’argent . . . mais n’enseignent aucunement à mettre l’argent à leur service.

Le système scolaire et universitaire ne se concentrent pas prioritairement sur les aptitudes en finances personnelles. On y apprend à travailler au service de l’argent mais pas à mettre l’argent à notre service. Cliquez pour tweeter

À la lecture de ce livre, vous conviendrez avec moi qu’aujourd’hui, le conseil le plus redoutable que vous pouvez donner à un enfant est celui-ci : « Fréquente l’école, obtiens de bonnes notes et trouve-toi un emploi sûr et stable ». « C’est un vieux et un mauvais conseil. Si vous voyez ce qui se passe en Afrique, en Asie, en Europe, en Amérique du Sud… »

VOICI UN APERÇU DES 6 GRANDES LEÇONS SUR L’ARGENT QUE VOUS OBTIENDREZ AU COURS DES 11 CHAPITRES !

Première leçon : Les riches ne travaillent pas pour l’argent

Deuxième leçon : Pourquoi enseigner l’a b c du domaine financier ?

Troisième leçon : Occupez-vous de vos propres affaires

Quatrième leçon : L’historique des taxes et le pouvoir des entreprises

Cinquième leçon : Les riches génèrent l’argent

Sixième leçon : Travaillez pour apprendre, ne travaillez pas pour l’argent

En guise de bonus, Robert KIYOSAKI raconte dans les trois derniers chapitres de son livre, sa vie personnelle, ses débuts et ce qu’il a réalisé dans l’immobilier ; comment il a réussi à prendre sa retraite à 47ans ; comment surmonter les obstacles dans les affaires…

Voulez-vous connaitre tous les détails ? achetez le livre

Lisez ce livre, suivez ses conseils et il transformera votre vie.

Et ce n’est que le début !

Apprenez pour comprendre, ensuite agissez…

Tenez par exemple, vous apprendrez :

  • la différence entre un actif et un passif
  • Comment mettre l’argent à votre service et non travailler au service de l’argent.
  • Comment vous y prendre pour investir et ne plus répugner à prendre des risques.
  • Comment être plus avisé pour toujours acheter des actifs qui vous rapporteront plus d’argent.
  • Comment les taxes sont apparues et pourquoi se plaindre de l’évasion fiscale est vain.
  • Comment initier vos enfants à la comptabilité sans qu’ils s’ennuient à mourir.
  • Comment un parent peut enseigner à ses enfants ce que l’école ne leur apprend pas sur l’argent.

Voyez-vous, Père riche, Père pauvre est un livre pratique et malin pour dominer votre argent au lieu du contraire.

Père riche, Père pauvre de Robert T. Kiyosaki est un livre pratique et malin  incontestablement motivant pour dominer votre argent au lieu du contraire. Cliquez pour tweeter

Il y est offert un véritable coaching financier et des règles précises à appliquer en toutes circonstances qui aideront le lecteur à modifier sa perception de l’argent et à prendre les bonnes décisions aux bons moments.

Mais ne vous y trompez pas : Robert KIYOSAKI n’a pas pour vocation de faire de vous un multi milliardaire, mais de vous fournir un mode d’emploi pour l’élément central de votre vie économique : l’argent.

Certes, la vision du monde exprimée par les 2 auteurs semble très binaire. Vous êtes riche ou pauvre.

Ne soyez pas choqué s’ils emploient ces mots de façon trop catégorique. Ils ne présagent en rien de votre fortune ou infortune. Ces mots sont uniquement là pour qualifier quel type de comportement il est préférable d’adopter et démontrer qu’il est réellement possible de s’enrichir. Ce n’est pas si compliqué.

Certes, les cas illustrés dans son livre datent de plus de 20 ans, et les expériences ne sont pas toujours transposables d’un pays à un autre. Toutefois Père riche, Père pauvre demeure un livre incontestablement motivant, c’est sa première qualité.

Car être employé, c’est une solution à court terme à un problème socioéconomique de long terme.

C’est un ouvrage à mettre entre toutes les mains.

Il devrait vraiment être enseigné à l’école !

Son message est clair, extrêmement efficace et pédagogique de concepts financiers qui ne sont pas si simples.

Il est attrayant et facile à lire en quelques heures. Il vous permettra d’agir efficacement pour vous enrichir.

À qui s’adresse-t-il ?

Cet ouvrage s’adresse aux entrepreneurs, ceux qui veulent passer du bon côté de la barrière et s’enrichir durablement. Ceux qui s’intéressent à l’immobilier, à l’entrepreneuriat. Il est également destiné à tous les parents qui apprennent à leurs enfants ce que l’école ne leur apprend pas : le fonctionnement de l’argent et la façon de le fructifier.

Père riche, père pauvre, constitue un appel à l’entrepreneuriat, une grande source de motivation.

Ce livre déconstruit la fatalité d’être né sous une mauvaise étoile.

Alors, lisez-le, fixez-vous des objectifs et agissez !

Votre destinée et celui de vos enfants sont déterminés par les choix que vous faites aujourd’hui, pas demain.

Fixez-vous des objectifs et agissez ! Votre destinée et celui de vos enfants sont déterminés par les choix que vous faites aujourd’hui, pas demain. Cliquez pour tweeter

Vous êtes, au moins en partie, responsable de votre situation actuelle et, au moins en partie, responsable de votre situation future. Chaque jour qui passe, avec chaque dollar, euro ou toute autre devise monétaire qui passe par vos mains, vous seul décidez d’être riche ou pauvre. Car l’argent est une forme de pouvoir à votre disposition. Mais la connaissance de son utilisation, entre actif et passif, est plus puissante encore.

Chaque jour , avec chaque dollar, euro ou toute autre devise monétaire qui passe par vos mains, vous seul décidez d’être riche ou pauvre. Car l’argent est une forme de pouvoir à votre disposition. Cliquez pour tweeter

Au terme de la lecture de cet ouvrage, vous serez convaincu que s’enrichir, ça s’apprend et que la liberté financière est un objectif réaliste si l’on s’y prend avec méthode et patience.

Je vous le conseille vivement, commencer votre éducation financière par ce livre. Je vous assure que vous ne le regretterez pas.